Créez votre compte !

En créant votre compte, gérez vos favoris, retrouvez vos recettes préférées en un seul clic et soyez au courant de nos bons plans en avant-première tout en restant informés de l’actualité de
Daco Bello !

Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Abonnez-vous :

Y a-t-il des saisons pour profiter des bienfaits des fruits secs ?

Y a-t-il des saisons pour profiter des bienfaits des fruits secs ?

Partager par mail Imprimer la page Partager via Facebook Partager via Twitter Partager via Pinterest
Le contenu a été ajouté à vos favoris
Le contenu a été supprimé de vos favoris

Y a-t-il des saisons pour profiter des bienfaits des fruits secs ?

Note : 3 vote(s)
Note: 
4
Average: 4 (3 votes)

 

Oui et non !

 

Oui…

 

... car la majorité des fruits a une saisonnalité spécifique. En fonction de la région dans laquelle ils sont plantés, en fonction de la saison et donc du climat, de l’ensoleillement, de l’humidité etc., les arbres fruitiers se développent différemment.

Les variétés de bananes qui peuvent être séchées grandissent surtout en Equateur, au Costa Rica, en Colombie ou en Thaïlande, des pays dans lesquels le climat permet d’en récolter tout au long de l’année.

Mais si on s’intéresse aux abricots séchés, même si le climat de la Turquie est particulièrement favorable aux abricots, la récolte se fait uniquement pendant les mois de juillet et août.

Il en est de même pour les dattes, qui peuvent seulement être récoltées en septembre et en octobre, après avoir été gorgées de soleil en Algérie et en Tunisie.

Quant aux raisins de Corinthe et aux figues, produits respectivement en Grèce et en Turquie, il ne faut pas rater leur pleine saison qui se résume simplement au mois de septembre.

 

…et non !...

 

... car le fait de déshydrater les fruits pour les consommer sous forme de fruits secs permet de bénéficier plus longtemps de leurs bienfaits.

Lorsque les fruits sont déshydratés sur leur lieu de production, leur teneur en eau est fortement diminuée, ce qui stoppe leur croissance à pleine maturité et empêche leur dégradation (car les micro-organismes responsables du pourrissement des aliments ne peuvent pas se développer sans eau). On peut donc conserver les fruits secs plusieurs mois avant de les consommer, contre quelques jours seulement pour les fruits frais.

Et la nature est bien faite puisque la déshydratation d’un fruit ne détruit pas ses précieux nutriments. Seules les vitamines les plus fragiles comme la vitamine C peuvent se retrouver en quantité moins importante dans les fruits secs que dans les frais. Mais les autres bénéfices nutritionnels sont conservés, et ils sont même optimisés. En effet, comme les fruits secs contiennent beaucoup moins d’eau que les fruits frais, ils sont concentrés en fibres alimentaires et en minéraux.

Par exemple, à quantité égale, les abricots secs contiennent 3 à 4 fois plus de fibres que les frais, et les figues séchées contiennent 8 fois plus de fer que les fraîches.

 

Avec les fruits secs, on peut donc à la fois respecter la saisonnalité des fruits et bénéficier de leurs bienfaits tout au long de l’année.

 

 

Audrey Aveaux

Diététicienne - Nuritionniste

Suivez toute l’actualité santé et nutrition

sur les réseaux sociaux